Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu

Pèlerinage de Lourdes 2017

Le groupe de la paroisse accompagné du Père Michel Daubanes

Témoignages de pèlerins et de bénévoles à la Cité Saint Pierre de Lourdes
Témoignages de 2 jeunes:

Notre pèlerinage à Lourdes

Par Emilie, 12 ans, et Constance, 11 ans.

Avec la paroisse de ND de Seine Andelle, d’où est originaire notre tante Claudine, qui nous accompagne, ainsi que tante Denise. Ce pèlerinage est notre cadeau de la famille pour notre profession de foi, faite l’an dernier.

Départ le jeudi 24 août, à 8 h 30 à Romilly, avec les autres gens du pèlerinage, en car, qui nous emmène à la gare d’Evreux. Là, nous prenons un  TGV spécial pour Lourdes. A certains moments, on prend notre livret de prières, et chantons et prions avec tous les gens du train. Le soir, nous arrivons ENFIN à la gare de Lourdes. Valises et repas à l’hôtel, puis on va voir la grotte où Marie est apparue à Bernadette.

Vendredi, messe à la grotte et, l’après-midi, à la place de la conférence, nous allons visiter les grottes de Bétharram.

Samedi matin, chemin de croix dans la montagne (très bien), puis conférence sur le Sacrement de Réconciliation  Après-midi, visite à la Cité St Pierre (très vide, cette dernière semaine d’août, l’école reprend très bientôt). Puis conférence sur les guérisons miraculeuses (j’ai pas aimé car c’était ennuyeux). Le soir, procession aux flambeaux sous la pluie, c’est la première fois que Claudine fait la procession aux flambeaux sans flambeaux, à cause de la pluie et du vent violent !

Dimanche, messe internationale (en plein de langues différentes) dans la basilique souterraine ; présidée par Mgr Lebrun, il y avait 5 évêques, 38 prêtres et 7500 personnes. Constance et moi avons fait la procession des offrandes (nous donnons le pain et le vin au prêtre Achat de cadeaux en repartant à l’hôtel ; l’après-midi, visite de s3 maisons où Bernadette a vécu. Puis repos à l’hôtel pendant que les adultes visitent, par petits groupes, les sanctuaires. Le soir, visite à St Frai (là où sont logés les malades de notre diocèse) puis après le repas, retour à la grotte où nous prenons de l’eau.

Messe internationale

 

Témoignage d'adultes:

Comme chaque année, nous sommes allés prier Notre Dame à Lourdes. Ce pèlerinage s’est déroulé du 24 au 29 août.
Accompagné de Notre Évêque Christian Nourrichard, le groupe du diocèse d’Evreux s’est réparti dans plusieurs hôtels avec un prêtre comme guide. Le groupe d’Henriette Cheron, 23 personnes venant de différentes communautés, était mené par le Père Daubanes.
Chaque jour nous avions une rencontre dans un salon de l’hôtel pour discuter cordialement sur les célébrations du jour et celles du lendemain.
Ces célébrations étaient très variées et nous regroupaient : Malades, hospitaliers, jeunes, pèlerins valides ; environ 500 personnes pour le diocèse d’Evreux auxquels se joignaient d’autres diocèses.
Nous avons aussi participé à plusieurs conférences concernant les miracles, les sacrements, Marie, Bernadette, des sujets qui révèlent la grandeur de l’Église et nourrissent notre foi.
Pour l’année 2017 le thème était ¨ Le Seigneur fit pour  moi des Merveilles ¨

La grotte

Le père Ludovic, accompagnateur hospitalier

Le séminariste Morgan, accompagnateur hospitalier

 

Témoignage de bénévoles à la cité Saint Pierre de Lourdes

Par Claudine et ses 3 petits enfants: Tom (17 ans), Léa (15 ans) et Lucie (16 ans)

Claudine : C’est la 4ème année que je viens travailler à la Cité, toujours à la lingerie : pliage et rangement du linge propre, couture.

Léa : Ma phrase favorite : « Bonsoir, vous voulez de la soupe ? ». C’était chouette, j’ai travaillé au self des bénévoles et en cuisine : Eplucher pommes de terre, salades, radis ; préparer les assiettes de crudités, de charcuterie – dans la chambre froide : polaire fourni, mais rien sur le short ! Et 3 h de suite… On est ressorti « mister freeze » ! J’ai servi mamie plusieurs fois. Je ravitaille les vitrines (entrées, fromage, dessert), coupe le pain à la trancheuse, remplis les corbeilles et garnis les saladiers de laitue…

Rencontré plein de gens, soit un peu vieux comme mamie J , soit comme nous, une dizaine de jeunes.

Pour nous, travailler 8 h ½ à 9 h par jour était difficile, on n’est pas habitué, c’est un peu épuisant !

Même pas eu le temps (le courage ?) de descendre en ville certains jours. Les 2 dimanches, jour de congé de mamie, le chef nous amis d’office en congé aussi, et nous avons excursionné.

L’après-midi, à nos moments de pause, on a pratiqué le tir à l’arc, avec Dominique, champion du monde handisport de cette discipline. Il nous a fait découvrir ce sport, mais avec les inconvénients d’être en fauteuil roulant !

Je suis prête à y retourner !

Léa aux self des bénévoles

Léa au tir à l'arc avec le champion du monde handisport

Lucie : « Bonsoir !! Combien de louches de purée ?? »

Et oui, j’ai travaillé au self des pèlerins, aux 3 repas. Le matin, préparation avec Léa, midi et soir, service puis ménage du self. En moyenne, 400 personnes par repas (la plus grosse journée, il y a eu 600 pèlerins…) Parmi eux, certains étaient irrespectueux et assez désagréables (ils ne se gênaient pas pour nous faire des réflexions…) alors que d’autres étaient très gentils, prenant le temps de nous parler, de nous remercier…

On travaillait beaucoup, donc fatigués, mais au bout de quelques jours, on prend le rythme, d’autant plus qu’on rencontre de nouvelles personnes (dans mon service, une majorité de jeunes). S’entendant bien, le travail est donc plus plaisant et plus agréable.

Autrement, je garde de très bons souvenirs de nos balades dans Lourdes avec Léa, de l’excursion au lac de Gaube (avec la montée en télésiège), de la soirée Loto, la visite aux grottes de Bétharram, la soirée du 14 Juillet avec le feu d’artifice… Un autre moment que j’ai beaucoup aimé, la procession aux flambeaux le dimanche soir, la 1ère fois avec Claudine et Léa, puis le dimanche suivant, avec tous les jeunes de mon service, je n’aurais pas pensé partager un moment comme ça avec des personnes de mon âge…

Bref, pour résumer, j’ai rencontré plein de gens venant de partout (Italie, République tchèque, Belgique…) j’ai partagé de très bons moments, on a bien rigolé quand on servait, même si, en rentrant, j’étais bien fatiguée, je garde un très bon souvenir de ces 2 semaines, c’était une super expérience !

Lucie au self des pèlerins

Tom : Pendant notre séjour, j’étais à la plonge : trier les plateaux côté pèlerins ; mettre les restes alimentaires dans une poubelle pour les porcs, et le reste à jeter en poubelle. Cela me fait mal de voir jeter des aliments, même non entamés : une poubelle de 125 l pour 350 à 400 personnes par jour, c’est beaucoup !

On s’est beaucoup amusé, pas trop fatigant, mais dans des conditions difficiles : humidité et chaleur.

Tom à la plonge

L'équipe des bénévoles